ARTS DU SOUFFLE

Le Rebirthing ou Respiration Consciente

est une technique de respiration découverte dans les années 60 aux États-Unis par Leonard Orr et qu’il a appelée « rebirth » ou « rebirthing » (renaissance). Il l’a approfondie et testée pendant plusieurs années avec un groupe de personnes avant de la diffuser à travers le monde dans les années 70. Le mot rebirth vient du fait que Leonard a dès le début expérimenté le revécu de sa naissance à travers cette technique et a centré son exploration sur cet aspect. Même si, à l’heure actuelle, le but d’une séance de respiration consciente n’est pas de « revivre » sa naissance, la sensation que l’on a, à la fin d’une séance, d’être totalement régénéré, comme si l’on était « re-né » fait que le terme paraît toujours approprié. Il est également vrai qu’au cours d’une séance, des mémoires de la naissance ou même de la période de la vie intra-utérine peuvent remonter à la conscience. Mais le rebirthing ne se limite pas seulement à cela.

En plus d’être un magnifique outil de développement et d’épanouissement personnel, la respiration consciente est une voie vers la connaissance de soi et l’éveil. Comme peuvent l’être le yoga ou les arts martiaux, elle est en même temps pratique, discipline, hygiène de vie et de santé, philosophie, métaphysique, et inclut la dimension spirituelle de l’être humain. Elle permet d’aller rapidement vers une plus grande autonomie, de se sentir plus responsable dans la vie, et par là de vivre d’une façon plus en accord avec ses désirs profonds. Sa pratique se fait dans le plus grand respect de la personne, tout en donnant l’occasion de dépasser les limitations qui nous empêchent de vivre pleinement. Cela se fait d’une manière naturelle, en intégrant les dimensions physique, émotionnelle, mentale et spirituelle de la personne. Elle nous remet à notre place de créateur conscient de notre vie.

La Respiration Consciente peut se pratiquer de bien des manières différentes : seul, accompagné, en groupe, dans l’eau chaude, dans l’eau froide… mais il s’agira toujours d’une séance de respiration dont la durée est en moyenne de 3/4 d’heure. Si la pratique peut se faire seul, elle nécessite tout de même au début un accompagnement par une personne formée professionnellement. Une séance accompagnée dure en général 2 heures, elle comprend un entretien, suivi de la séance de respiration proprement dite. La plupart des praticiens en respiration consciente proposent un fonctionnement par cycle de 10 séances. Une pratique régulière en ateliers de groupe est également recommandée.

C’est notre propre lumière et non pas
notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons :
“ Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ? ”
Il faudrait plutôt demander : qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Marianne Williamson dans « Un Retour à l’Amour »

Arts du Mouvement, de l'Energie et du Souffle